Les maladies enfantines les plus fréquentes

Il n’y a rien de plus précieux au monde que la santé de son enfant.  Cependant, même si les parents font des pieds et des mains pour que leur enfant ait une santé de fer, un enfant peut toujours être confronté à de multiples maladies, la plupart bénignes mais qui nécessitent néanmoins une surveillance accrue. Il arrive également qu’il soit sujet à des maladies un peu plus complexes et souvent contagieuses comme les oreillons, la coqueluche et les convulsions hyperthermiques. Il arrive que ces troubles soient liés à leur hygiène de vie. Parmi les maladies les plus fréquemment décryptées, on trouve ainsi les caries dentaires et l’asthme.

Les caries dentaires

Selon une enquête statistique réalisée en grande section de maternelle, les caries dentaires  sont fréquentes à l’âge de 5 ou 6 ans, car c’est à cet âge que les enfants  consomment le plus de  sucreries que ce soit à la maison ou dans lors d’un gouter anniversaire. L’organisation mondiale de la santé (OMS) constate également que 60 à 90 % des enfants scolarisés souffrent de caries dentaires notamment dans les pays développés.  Cette maladie infectieuse d’origine bactérienne frappe à tout âge,  mais seulement ce sont les enfants qui sont les plus sensibles. Non seulement, elle détruit progressivement la dent en déminéralisant les tissus dentaires mais elle s’accroît également  et peut générer des abcès.  4 stades évolutifs se présentent si des mesures ne sont pas prises à savoir  la  destruction de l’émail ou la carie reste encore silencieuse, l’agression de la dentine ou la dent devient hyper sensible au contact du froid, du chaud et de l’acide ; l’atteinte de la pulpe caractérisée par de fortes douleurs provoquées par le froid et le chaud et la formation de l’abcès  ou la  prolifération bactérienne atteint les ligaments et les gencives.

fond

L’UFSBD prévient également que  la carie s’accroît par l’interaction de quatre facteurs considérables : la formation de la plaque dentaire, le terrain du à une mauvaise qualité de l’émail ou une position inconfortables des dents,  l’alimentation entre autres  les sucres et le temps car l’on sait tous que la carie se forme dans un laps de temps assez large.  De ce fait , une mesure préventive s’impose dès l’apparition des caries. En cas situations aggravantes (douleurs insupportables ou abcès), les produits de parapharmacie discount en ligne (trouvez tous les produits sur http://www.boutique-parapharmacie.fr ) pourront être d’un grand recours

 

L’asthme

L’asthme est également l’une des maladies les plus rencontrées chez les enfants.  Responsable de 600 000 journées d’hospitalisation,  95 % des enfants sont  atteints. L’asthme est une maladie assez complexe car l’on ne sait pas trop comment s’y prendre. Il s’agit d’un état qui demeure parfois incurable mais pas mortel. Il nécessite une prise en charge complète surtout chez les enfants.  

En effet, un enfant est considéré comme asthmatique une fois que les médecins  ont déclaré qu’une  crise d’asthme a déjà eu lieu au cours de sa vie ou des sifflements de poitrine trop fréquents sont décryptés pendant des mois.  D’origine allergique, cette maladie est l’une des principales causes d’absentéisme à l’école ainsi il convient de bien la traiter pour éviter les difficultés scolaires. Dans certains pays, les enfants peuvent profiter d’un massage de relaxation dont le massage relaxation  ou de la thermothérapie (plus d’informations sur le site http://orthelia-medika.fr  )

 

A l’école, il est primordial que les enseignants et les médecins scolaires soient au courant de l’état de l’enfant asthmatique afin de faciliter la prise en charge dès qu’une crise se présente.  

Les recommandations s’appliquent également à l’entourage familial afin de cerner le problème. L’équipe de santé scolaire est également sollicitée pour effectuer le suivi de l’enfant asthmatique.  Ce dernier a besoin d’environnement sain pour éviter les risques et afin de stabiliser son état : il convient ainsi de faire attention aux  moquettes et literies pour les petites sections et la maternelle, les animaux dont cobayes, lapins ou hamsters, qui sont des allergènes indéniables, les poussières et les fumées. On procède toujours à un traitement de fond de l’asthme et à un traitement d’entretien, afin d’espacer dans la mesure du possible  les crises, cependant, une prise en charge complète et durable doit toujours avoir lieu.